Les étrangers se demandent souvent s'il y a un avantage de chasser dans une réserve faunique. En fait, la réponse est "oui", et pour plusieurs raisons.

Premièrement, l'accès aux réserves fauniques est contrôlé en ce qui concerne les activités humaines (chasse, pêche, écotourisme). Aussi, le prélèvement de toutes les espèces animal et végétal sur ces territoires est plus restreint que sur les terres publiques.

Deuxièmement, en ce qui concerne la chasse à l'ours, l'activité est gérée par territoire exclusif et tous les chasseurs (résidents et non-résidents) doivent utiliser les services de guides accrédités par la réserve. Ce mode de gestion élimine la compétition pour les sites de chasse entre les guides et/ou entre les résidents. Les chasseurs peuvent donc s'attendre de voir plusieurs ours durant leur séjour et ont plus de chances de rencontrer des males adultes.

Troisièmement, les réserves fauniques regorgent de merveilleux lacs de pêche accessible par routes pour la plupart. A la réserve faunique des Laurentides, on dénombre plus de 1,000 lacs et 8 rivières majeures renfermant de bonnes populations de Truite mouchetée et de Truite grise. Ces plans d'eaux sauront satisfaire les débutants et les experts.

La réserve faunique des Laurentides possède 7,861 km2 de forêts, de rivières, et de lacs magnifiques. Elle est idéalement située à seulement une heure au nord de la ville de Québec et une heure au sud du Saguenay.